LE "Défi orthographique"


Le défi orthographique proposé par M. Ballet, professeur de lettres au Lycée Van Gogh, est le clou de la journée, un événement à ne pas manquer.

 

Vous aurez l'occasion d'y revivre les frissons d'une ambiance "examen" dans le grand amphithéâtre de la ISH, sous la surveillance des élèves de 1ère, avec le concours de Mme Vachias, également professeur de lettres au Lycée.

 

L'épreuve n'est pas facile, mais quelle joie de s'affronter aux difficultés de notre langue... Et grâce à M. Ballet, l'affrontement est musclé.

 

 

LA DICTÉE 2016

La dictée 2016, au titre énigmatique, a de nouveau rencontré un grand succès... et c'est Mme Gilet qui s'est vu remettre, pour la deuxième année consécutive, le prix du Génie de l'orthographe. La Kermesse compte donc parmi ses visiteurs une grande championne. Mais elle n'est pas la seule ! Suite à une erreur de correction, M. Ballet est ravi d'annoncer que Mme Thomeer est première ex-aequo avec Mme Gilet. Bravo donc aux deux candidates !

 

Des révisions orthographiques organisées ?
"Les candidats s'étaient entraînés tout novembre et avaient tenté de déjouer toutes les chausse-trapes (chaussetrapes, chausse-trappes, chaussetrappes) qu'on aurait pu concevoir. Il s'agissait de faire le moins de fautes possible. Ils s'étaient attendus à quelques verbes pronominaux aux accords délicats que recèle l'orthographe du français ; mais, ils s'étaient dit que les manuels, les traités, les vade-mecum (vadémécums) pallieraient aisément les lacunes qu'ils avaient accumulées. Les dix kilos qu'ils avaient pesé feraient bien l'affaire !..."

Télécharger
Corrigé dictée kermesse 2016.pdf
Document Adobe Acrobat 98.8 KB

LA DICTÉE 2015

L'édition 2015 fut particulièrement corsée puisqu'il n'était normalement pas possible de faire moins de 10 fautes. Pourtant, nous avons eu parmi nous une athlète de haut niveau qui a réussi l'épreuve avec 7 fautes, un record absolu. 

C'est M. Pic, Ambassadeur de France aux Pays-Bas, qui lui a décerné le prix du "Génie de l'orthographe".

 

Paysage méditerranéen 

"Des chèvres erraient à l'ombre des térébinthes brunis par les chaleurs d'août (ou aout). Les lentisques s'étaient approprié une place parmi les yeuses chevelues où s'étaient dressées les salsepareilles. Les myrtes s'étaient mêlés aux cistes (cystes) pourpre foncé qui s'étaient plu sur ces marnes assoiffées. Les verts sombres des chênes kermès  tranchaient sur les lapiaz que le patient travail des ruissellements avait érodés. ..."

Télécharger
dictée kermesse texte-1.pdf
Document Adobe Acrobat 32.8 KB